L'inspection du travail épingle la direction de Proxiserve

Extrait du courrier du contrôleur du tra[...]
Document Adobe Acrobat [74.4 KB]

Si la direction de Proxiserve souhaite faire un distinguo entre les rémunérations des salariés d'un même métier, c'est par le salaire mensuel et non par des primes aléatoires que cela doit être fait.

 

Nous demandons l'intégration des primes de reconnaissance dans le salaire de base de tous les personnels, techniciens et employé(e)s de Proxiserve et Proxitherm. Ces primes, sources de conflits, mettent sous pression les salariés et participent  insidieusement à la stagnation du salaire de base et au non-paiement des heures supplémentaires.

 

Nous demandons à ce que s'engagent de véritables négociations pour faire de la grille de classifications un outil performant qui reflête les qualifications, les diplômes, l'expérience et qui permette d'apprécier le niveau d'un juste salaire.

 

Les modalités d'attribution de ces primes de reconnaissance sont d'ors et déjà épinglées par l'inspection du travail (Cliquez sur le fichier ci-dessus).

 

Le collectif CGT

   Facebook

Les Flux RSS sont chargés...

LE 26/02/2018  19H00